Mon Centre
d'information juridique!

IMPRIMER CETTE PAGE 

Cyberintimidation

C’est quoi la cyberintimidation?

La cyberintimidation est une forme d’intimidation qui se fait par l’utilisation des plateformes technologiques, telles que, les réseaux sociaux, les téléphones cellulaires, les courriels, les messages textes, les webcaméras.

La cyberintimidation est :

  • un moyen pour une personne d’abaisser et de faire du mal à une autre en la menaçant, en l’embarrassant, en portant atteinte à sa réputation, en lui envoyant des injures, pour lui faire de la peine et/ou pour l’exclure socialement.

Conséquences sur les victimes

La cyberintimidation a plusieurs conséquences sur les victimes :

  • Elles se sentent seules et souffrent souvent d’anxiété et de traumatisme;
  • Elles ne peuvent pas se réfugier à la maison, puisque ce type d’intimidation peut avoir lieu n’importe où et n’importe quand;
  • Elles peuvent être atteintes par d’autres formes d’intimidation, et peuvent être victimes d’harcèlement, de violence physique et de violence psychologique.

Conséquences pour les intimidateurs

La cyberintimidation peut être un crime, lorsqu’elle prend la forme de harcèlement, de circulation des rumeurs, du chantage, de menace ou de voies de fait.

Le Code criminel prévoit des conséquences pour les intimidateurs qui utilisent des plateformes technologiques pour :

  • Harceler : lorsqu’une personne commet des actes, tels que d’envoyer des messages sans cesse, et qui portent la victime à croire que sa sécurité est en danger;
  • Menacer : lorsqu’une personne menace de blesser ou de tuer une personne, de briser ses biens ou de faire du mal à un proche ou à un animal de compagnie;
  • Partir des rumeurs : lorsqu’une personne prend des photos ou publie des renseignements sur une personne et qui nuisent à sa réputation, l’expose au mépris de ses camarades et l’exclu;
  • Faire chanter quelqu’un : lorsqu’une personne menace une autre pour obtenir quelque chose.

Les tribunaux pourront reconnaitre les écrits de l’intimidateur pour évaluer s’il s’agit d’un crime qu’il faut punir.

De plus, certaines écoles pourraient prévoir des punitions (telles que la suspension et même l’expulsion) d’une personne qui intimide une autre.

Quoi faire si je suis victime?

  • Parles-en à un adulte;
  • Si tu reçois des menaces avise la police;
  • Retire-toi des comptes de messageries ou de réseaux sociaux ou tu peux bloquer le contact;
  • Communique avec des intervenants.

Ressource

Jeunesse, J’écoute
www.jeunessejecoute.ca
Tél sans frais : 1-800-668-6868